ACCOMPAGNEMENT

Les enfants et ados.

Dans son rôle d’éveil, la relaxation concerne tous les enfants et les jeunes. Elle favorise la présence à soi-même, le calme, le contrôle de soi, la concentration, la connaissance de soi et la communication.

L’enfant peut pratiquer la sophrologie à partir de 4/5 ans, (selon sa maturité) plus l’enfant est jeune, plus les séances sont courtes (environ 15 min.) et plus la sophrologie s’apparente à la relaxation.

La sophrologie adaptée à l’enfant se veut ludique, il s’agira d’exercices de respiration, de relaxation, d’écoute du corps, d’éveil des sens, d’imagination se pratiquant se forme de jeux, de contes, de mouvements.

Mais la relaxation est une activité à part entière ! Ainsi, la sophrologie donne la part belle à l’écoute, aux ressentis corporels. Les exercices adaptés à l’enfant vont lui permettre de renforcer la conscience de son corps dans l’espace, de ses sensations, de ses 5 sens tout en s’appuyant  sur les qualités de l’enfance : imagination, émerveillement, spontanéité, authenticité, joie de vivre.

L’aspect ludique est essentiel, le jeu attire la curiosité de l’enfant, lui donne envie de pratiquer l’exercice et de reproduire chez lui de façon autonome.

Apprendre à faire le calme à l’intérieur et y trouver du plaisir, et surtout apprendre à être attentif et à cultiver les petits bonheurs simples du quotidien.

La respiration prend évidemment une place importante et il s’agira d’apprendre à s’en servir pour se détendre, se calmer dès qu’il en ressentira le besoin. L’enfant ressent très vite qu’avec sa respiration, il peut faire beaucoup de bien à son corps.

Les enfants se rendent compte aussi vite que pratiquer la sophrologie c’est goûter une expérience et faire des découvertes qu’ils pourront utiliser dans leur vie de tous les jours, à l’école, à la maison, avec des amis et même dans leur vie d’adulte.  Lorsqu’en classe ils sont énervés, je vais  leur demander de respirer, de faire quelques mouvements pour évacuer les tensions, les idées négatives. Comme c’est agréable de faire cours à des enfants dont le visage est détendu, souriant, en confiance !! Être bien dans son corps, dans son esprit, retrouver le goût, aiguiser les sens, redécouvrir le monde comme s’il était neuf, voilà les valeurs de la sophrologie.

L’environnement familial, l’école, la société, une sur-stimulation ou encore d’éventuels changements peuvent entrainer différents troubles tels que l’anxiété, le stress, les difficultés liées au sommeil, des problèmes de concentration et de mémorisation.

La pratique de la sophrologie va alors favoriser le développement  de l’enfant dans plusieurs domaines :

–          Stimulation de sa créativité

–          Encouragement à l’autonomie

–          Renforcer la conscience de son corps, de ses sensations, de ses sens, de sa présence au monde.

–          Lui apprendre à se servir de sa respiration  pour se détendre, se calmer, gérer ses émotions, lâcher prise.

–          Renforcer la confiance en soi.

–          Améliorer la communication

–          Diminuer la somatisation.

Les séances peuvent être individuelles ou collectives.

Comment se déroule une séance ?

Elle débute en général par quelques minutes ou l’enfant ou l’adolescent  va se détendre, se recentrer  sur son corps en oubliant les bruits extérieurs.

Se déroule ensuite l’exercice (respiration, jeux  relaxation, visualisation, mouvement, exercices sensoriels) puis l’enfant ou l’adolescent termine l’exercice en reprenant son tonus habituel.

Il peut alors exprimer son ressenti  à la fin de la séance soit par la parole soit par un dessin.

Beaucoup d’enfants souffrent de problèmes d’attention. Quand il entre en lui-même, l’enfant éprouve un calme intérieur et découvre un silence mental propice à une détente qui l’aidera à mieux assimiler ses connaissances scolaires et à gérer son stress.

  • Les enfants : troubles du sommeil, du langage, agitation, difficultés de concentration, angoisse, anxiété, peurs et phobies, etc…
  • Les adolescents : apprendre à vivre la transition enfant /adulte, difficultés d’endormissement, problèmes d’inhibition, de concentration, de relationnel avec les parents, d’image de soi…

Problèmes de concentration

Surtout chez l’enfant et l’adolescent. La relaxation va permettre de revenir sur les bases de la gestion des émotions. Des exercices simples vont apporter des résultats rapidement et durablement, c’est un apprentissage merveilleux pour le futur adulte en devenir.

L’estime de soi

C’est une vaste question qui est propre à chacun, enfant, adolescent ou adulte. C’est parce que le manque de confiance en soi devient insupportable, pénalisant ou humiliant que l’on se retrouve à chercher de l’aide. Les outils de relaxation vont permettre une connaissance de soi, de ses émotions, ses fonctionnements, pour trouver une façon de s’estimer et grandir à partir de là.

Il existe de très nombreux exercices issus du yoga ou de relaxation adaptés aux enfants, que ce soit dans le domaine de la concentration, de la relaxation, de la gestion du stress ou de la motivation. L’aménagement du temps scolaire sera peut-être une opportunité de nous aligner sur les expériences effectuées dans d’autres pays et d’offrir ce type d’activité à nos enfants, pour leur plus grand .En milieu scolaire, il est très efficace pour effectuer un retour au calme. Il aide l’enfant à revenir à un état propice à l’apprentissage ou à obtenir son attention. À la maison, il est parfait avant de passer aux devoirs ou en préparation au sommeil.

Même s’il n’est pas question de travailler sur les mêmes durées qu’avec un adulte, nous n’arriverions pas à capter l’attention de l’enfant sur une durée suffisamment longue pour être efficaces et dépasser le stade de la gesticulation. L’aspect ludique est donc essentiel dans la relaxation chez l’enfant, c’est la raison pour laquelle il est nécessaire de scénariser les exercices.

Leur apprendre à se relaxer, c’est aussi leur donner les moyens de se mettre dans une condition d’apprentissage optimum.